Apple, Facebook, Google … dans la course à l’énergie 100 % renouvelable

Apple Enr

Les acteurs informatiques ont des besoins énergétiques gigantesques. En France par exemple, on estime à 9 % la part de la consommation électrique nationale dédiée uniquement aux datacenters. Dès 2010, Greenpeace a voulu en savoir plus et publie tous les ans un rapport analysant les efforts consentis par les acteurs du secteur aux US. Alors qu’en 2012 l’organisation tirait la sonnette d’alarme en dénonçant l’utilisation massive de charbon par Apple (« le nuage noir d’Apple, le ver dans la pomme »), force est de constater que les acteurs de l’IT (Apple en tête) sont, aujourd’hui précurseurs dans la course à l’énergie 100 % renouvelable.

 

Apple 100 %

Selon l’ONG, Apple devance tous ses concurrents dans la course aux énergies renouvelables et reconnaît les efforts qui ont été réalisés par la firme de Cupertino. Dès 2014, Apple a annoncé que tous ses datacenters américains fonctionnaient grâce aux énergies renouvelables. Au niveau mondial, ce sont 87 % de ses opérations qui sont réalisées grâce aux énergies renouvelables.

Yahoo! 73 %

Yahoo! a étendu son utilisation de l’énergie verte. Elle a récemment ouvert un nouveau datacenter nommé « Compute Coop » (poulailler) à la forme révolutionnaire, permettant de réduire la consommation d’énergie nécessaire au refroidissement des ordinateurs. L’entreprise a également conclu un accord de 15 ans avec la firme Own Energy pour se fournir en énergie éolienne.

Facebook 49 %

En 2010, Greenpeace publiait une vidéo parodique du biopic « the Social Network » soulignant les manquements écologiques de Mark Zuckerberg et plus précisément de Facebook. Depuis, le réseau social s’est lancé dans la construction de datacenters utilisant uniquement l’énergie renouvelable. Son dernier projet, situé à Fort Worth (Texas), a nécessité la construction d’une ferme éolienne de 700 hectare générant 200 MW. À l’avenir, ce sont 3 de ses 5 datacenters qui seront alimentés uniquement grâce à l’énergie renouvelable.

Google 46 %

Depuis 2007, Google s’engage à inculquer la culture de l’économie des ressources à ses employés. L’entreprise a par exemple diminué de 61 % la consommation d’eau grâce à l’installation de toilettes sèches. La filiale américaine source 46% de son énergie des énergies renouvelables (30% au niveau mondial). L’entreprise expérimente et investit également dans de nouvelles technologies comme son projet d’éolienne volante nommé Makani au sein de sa structure Google X qui serait 90 % moins coûteux qu’une éolienne classique.

 

Téléchargez le rapport en cliquant ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *