5 chiffres à savoir sur les énergies renouvelables

Inbound Marketing 3 Exemples D’entreprises Qui Ont Réussi

La course à l’énergie renouvelable est en route. Depuis la COP 21, les pays se sont engagés à diminuer leur émission de gaz à effet de serre. La France qui avait déjà connu plusieurs Grenelles de l’environnement s’est lancée dans la course depuis plusieurs années avec plus ou moins de réussite. Qu’en est-il de la consommation de notre pays comparativement à ses voisins ? Voici 5 statistiques pour mieux comprendre la situation énergétique de notre pays.

 

14,6%*

la part d’énergie renouvelable dans la consommation électrique française

En 2014, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie atteint 14,6%. Les énergies renouvelables représentent la quatrième source d’énergie en métropole, après l’électricité primaire non renouvelable (principalement le nucléaire), les produits pétroliers et le gaz naturel.

* Édition 2015 des chiffres clés des énergies renouvelables

87 et 85 euros

le prix du mégawattheure (MWh) du photovoltaïque et de l’éolien terrestre

Ces deux énergies sont de plus en plus compétitives. Même s’ils restent supérieurs au coût de l’électricité produite par les centrales nucléaires existantes (42 euros), les tarifs sont plus faibles que ceux  des nouvelles centrales nucléaires (EDF a obtenu un tarif garanti de 109 euros pour l’EPR de Hinkley Point, en Grande-Bretagne).

x4

L’augmentation prévue de la production d’électricité d’origine éolienne

La France devait multiplier par 4 sa production d’électricité d’origine offshore d’ici 2020. Malheureusement sur les 6 000 MW prévus seulement 3 000 MW seront finalement exploités. La filière éolienne connaît une croissance moins grande que prévu due à une réglementation contraignante et à des réticences notamment de certaines associations locales.

71 %*

du niveau attendu pour 2020

Le plan pris en 2009 dans le cadre du Grenelle de l’environnement prévoit une part de 20% des énergies renouvelables d’ici à 2020. Au rythme actuel de développement des énergies renouvelables, la France a peu de chance de respecter ses engagements.

* Commissariat général au développement durable (oct 2014)

40%

Le nouvel objectif de la part des énergies renouvelables en 2030

La loi sur la transition énergétique votée en juillet a en effet fixé un objectif de 40 % de la consommation d’électricité d’origine renouvelable, qui sera précisé dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

 

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Entreprise Eco-Environnement

    Bonjour
    Quels sont les méfaits sur l’utilisation des énergies renouvelables?

  2. ALEX

    Pourquoi ne parle t’on que rarement de l’énergie hydraulique largement souple,écologique, avec un rendement trés correct?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *