4 innovations prometteuses dans les énergies vertes

Route Panneau Solaire Colas

Des énergies de plus en plus compétitives, des patrons qui promettent d’investir dans les éco-entreprises à l’image de Bill Gates, et des innovations toujours plus nombreuses, nous vivons une période stratégique pour le secteur des énergies renouvelables. Les opportunités de business sont énormes pour des applications nombreuses. Cellules photovoltaïques transparentes, routes dotées de capteurs solaires, stockage d’hydrogène solide, granulés végétaux transformés en combustible pour alimenter des chaudières biomasse : présentation de quatre innovations qui promettent de réduire notre empreinte carbone.

1 – Les cellules solaires photovoltaïques transparentes

Une fenêtre revêtue d’un polymère organique et la voici transformée en une source capable de produire de l’énergie. De la domotique aux écrans de smartphone en allant jusqu’à l’industrie automobile, les applications sont nombreuses, d’autant que l’intégration de ce procédé s’opère facilement grâce à des panneaux souples. Les rayons ultra-violets et infrarouges captés permettent de produire de l’énergie avec un rendement de 5 à 10 % sans altérer la transparence du support (car infrarouge et ultra-violet ne font pas partie du spectre visible de la lumière).

sunpartnertechnologies.fr

2 – La route solaire photovoltaïque

Les routes pourraient remplir une nouvelle fonction : produire de l’électricité. Colas, filiale de Bouygues a mis au point un revêtement intégrant des cellules photovoltaïques. Ce véritable tour de force a été possible grâce à la protection des cellules assurée par un matériau multicouche à base de polymères et de résines. Le gros avantage de ce revêtement solaire est qu’il peut être installé facilement directement sur les routes existantes sans travaux de génie civil.

La technologie commercialisée depuis peu coûte le même prix que les panneaux de fermes solaires.

colas.fr

3 – Galette de stockage d’hydrogène solide

Alors que le stockage d’énergie est principalement « trusté » par le lithium-ion, de nouveaux procédés font leur apparition. Plus connu pour son énergie, l’hydrogène devient grâce à l’entreprise française McPhy Energy, un moyen de stockage. Le concept « Power-to-Gas » est un procédé permettant de transformer le surplus d’électricité d’origine renouvelable en hydrogène. La technologie utilise du magnésium, abondant, bon marché et au faible impact sur l’environnement. L’hydrogène est transformé à l’état solide et stocké sous forme de galette qui permet une faible volumétrie et une grande durée de vie. Il peut être entreposé et utilisé à la demande grâce à un équipement de reconversion d’hydrogène en électricité.

mcphy.com

4 – Le granulé végétal, une solution pour valoriser les déchets végétaux

L’entretien des espaces verts urbains et périurbains génère quantité de déchets végétaux (tontes, tailles, élagage, troncs d’arbres…). L’entreprise ZETA Pellet a décidé d’exploiter ces déchets pour en faire de l’énergie. Après collecte, ces déchets végétaux subissent un procédé technologique les transformant en granulés combustibles. Des gains de 30 % sont observés comparés à l’utilisation de granulés de bois et jusqu’à 300 % comparativement à l’utilisation de chaudière au fioul ! Lorsque la transformation se fait directement sur place (dans le cas du traitement des déchets d’une commune, par exemple) cela crée une énergie locale, bon marché ayant un bon rendement et à la portée de tous. Selon son fondateur,  Etienne Franck, 2,5 kg de ces granulé équivaudraient à 1 litre de pétrole.

zetapellet.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *