4 entrepreneurs Français à l’assaut des énergies vertes

Original

À l’instar du label « French Tech », c’est au tour des entrepreneurs du secteur des énergies vertes d’être soutenus par le gouvernement. Annoncé en grande pompe par les ministres de l’Économie et de l’écologie la « Green Tech » a une double vocation. Celle de permettre aux entreprises françaises d’accéder aux bases de données des ministères, mais également, de créer un incubateur de startups doté de 15 millions d’euros qui accueillera 50 startups au sein du ministère de l’Écologie. Une nouvelle encourageante quand l’on sait que le développement des énergies renouvelables reste extrêmement dépendant des politiques d’aide et de soutien étatiques. Ambitieuse, cette annonce montre le potentiel que représente tout le secteur des énergies renouvelables pour l’économie. L’occasion pour moi de vous présenter quelques jeunes pousses prometteuses à l’assaut du secteur.

 

0128fd81@2xAnne et André GENNESSEAUX

fondateur de l’entreprise Energiestro

Lauréats du prix EDF-Pulse en juin et du concours Mondial d’Innovation, Anne et André Gennessaux ont développé un mode de stockage d’énergie totalement, incorporant un volant. Grâce à ce dispositif inertiel (volant d’inertie), Energiesto est capable d’alimenter les bâtiments en énergie (électricité et chaleur) de façon totalement renouvelable. Son volant pourra stocker l’énergie de panneaux solaires pendant 24 heures

 

Twitter Facebook

 

originalGrégory LAMOTTE,

fondateur de l’entreprise ComWatt

Gregory Lamotte a créé ComWatt en 2014. L’entrepreneur qui a déjà réussi à lever 1,5 M€ a pour ambition de diminuer le coût des factures d’électricité des Français et des entreprises. ComWatt accompagne les consommateurs à mieux gérer leur consommation et mieux synchroniser la production et la consommation. Grâce à Indeptbox, l’utilisateur peut gérer ses appareils électriques à distance. La démarche de Gregory Lamotte a obtenu le prix de l’entrepreneur de l’année (Prix Born Global) de la région Méditerranée décerné par l’Express & EY.

 

Twitter Facebook

 

Quentin Martin-Laval (à gauche) et Florent Longa

Quentin Martin-Laval

fondateur de l’entreprise ECHY

Ces deux étudiants de Polytechniques ont inventé lors de leurs études un panneau solaire composé de lentilles optiques. Celui-ci concentre et envoie la lumière dans des canalisations de fibre optique, jusqu’aux pièces à éclairer. Un panneau de 3m2 de capteurs peut ainsi éclairer une surface de 100 m2. Echy compte désormais plusieurs références dans l’Hexagone, dont certaines en Rhône-Alpes, elle vise l’international, dont les marchés anglais et allemand en Europe.

 

Twitter Facebook

 

8442162-13255666Jérôme Perrin

fondateur de l’entreprise Love Your Waste

Ancien gestionnaire de cliniques, Jérôme Perrin s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale en 2014 en lançant, Love your Waste. Cette Startup recycle les déchets organiques alimentaires issus du secteur de la restauration collective pour en faire de l’énergie. En récupérant récupérer le gaz énergétique émis par leur décomposition elle crée de l’énergie. Partenaire de la Caisse des écoles du 9e arrondissement et de la Mairie de Paris, la start-up travaille en partenariat avec l’usine Biogaz de Gaillon, à 100 kilomètres au nord-ouest de Paris.

 

Twitter Facebook

Cet article comporte 3 commentaires

  1. Marc

    En france, nous avons besoin de plus d’entrepreneur dans ce secteur d’avenir ! D’ailleurs je pense qu’on peut rallier certains entrepreneur américain du développement durable puisque Donald a supprimer les aides pour l’écologies !

  2. sanovia

    nous avons besoin de plus d’entrepreneur dans ce secteur d’avenir

  3. SANOVIA

    Merci pour votre article 😉 vive les énergies

Répondre à sanovia Annuler pa réponse au commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *